mardi 22 février 2011

Des révélations sur le tome 2 de Myrihandes...

Me voici arrivé à la moitié de ce tome 2 de Myrihandes, qui réclame depuis plusieurs mois toute mon attention et mon énergie ! Heureusement, le travail sur le synopsis, écrit voilà déjà trois ans face aux sommets enneigés d'une montagne d'Isère, le poste CD tonitruant de musiques emphatiques, m'a été très utile pour développer rapidement la suite de cette histoire.

Ce résumé tenait sur quelques six pages à peine, et je l'ai ensuite rédigé sur environ 25 pages, qui ont elles-mêmes été retravaillées début 2010 pour servir enfin à la rédaction proprement dite de ce tome 2. Je n'aurais certainement pas travaillé dessus si tôt (à l'époque, je n'avais encore aucun éditeur pour publier le 1er), si la société de production cinéma Légende ne m'en avait passé commande. En réalité, ils avaient besoin de lire l'intégralité de la saga (et donc le synopsis du tome 3 dans la foulée) afin de se faire une idée plus précise du potentiel de l'oeuvre. Même si je n'ai finalement jamais envoyé ces synopsis, je peux aujourd'hui les remercier de m'avoir conduit à les écrire, car leur existence m'a donné une bien meilleure assise pour convaincre le Diable Vauvert de se lancer dans l'aventure !

En parlant de musique, comme j'ai pu le préciser dans les dernières pages du roman, j'aime écrire dans une ambiance particulière, qui n'est jamais totalement la même, en fonction des scènes que je suis amené à raconter. Hans Zimmer et James Horner ont été très inspirants pour moi. Aujourd'hui, j'ai découvert aussi Dario Marianelli, Clint Mansell dont les musiques me transportent, mais aussi Daft Punk, dans un tout autre genre. Parfois, de simples ambiances naturelles suffisent. Le chant d'une rivière, une pluie lointaine sur le versant d'une montagne, les ressacs de la mer... Tout cela est propice à cette indispensable mise en condition qui me "connecte" à mes univers, à mes personnages, me permettant d'être juste dans le ton et les dialogues. Et bien sûr, il y a les magnifiques musiques de mon ami Christophe Houssin, qui a composé une dizaine de titres pour Myrihandes, et que je vous invite vivement à découvrir ici.

J'ai lu ci et là des critiques concernant Helya et Sisam qui m'ont fait réfléchir, même si je savais que leur relation pouvait, dans la 1ere partie de la saga, sembler pour certains un peu idyllique. Leurs sentiments sont purs, en effet, mais c'est bien l'idée que je voulais faire passer ici. Ce sont des Âmes-Soeurs, éloignées l'une de l'autre depuis quinze longues années, et leurs retrouvailles après tout ce temps ne pouvait pour moi se vivre avec le recul que peut avoir un adulte ordinaire. Leur condition même en fait des êtres à part, liés par un fil invisible d'amour absolu, et même si Sisam a vécu de manière plus traumatique sa séparation avec Helya lorsqu'ils étaient enfants, il ne peut vraiment résister à cette attirance inconditionnelle. Ils sont chacun la moitié de l'autre, à la fois fusionnels et complémentaires, et l'action ne leur laisse guère le temps de s'interroger davantage.

Là se trouve l'essence de ce 1er tome : l'amour qui réconcilie avec l'autre et avec soi-même... Mais pour combien de temps ? L'humanité de Sisam et d'Helya a-t-elle pu transformer leur amour originel ? Sont-ils bien les Âmes-Soeurs qu'ils croient être ? Et surtout, seront-ils capables de résister à l'empreinte indélébile de leur raison et de leurs émotions humaines sur leur âme immortelle ?

Vous l'aurez compris, le tome 2, qui devrait s'intituler "A la recherche des gardiens" vient poser de nouvelles questions. Tout ne sera pas rose dans la vie de nos héros, loin de là. Je crois même pouvoir dire que ce chapître-là sera à certains égards le plus sombre de la saga...

Mais chut ! Si cette information sort d'ici, eh bien je saurai que ça vient de vous !

3 commentaires:

  1. J'attends avec impatience la sortie du tome 2 ! j'ai 45 ans, je viens de lire le tome 1 et j'ai beaucoup aimé, je ne tiens jamais compte des critiques, tout le monde n'a pas la même approche d'un livre et les mêmes attentes.
    je fais partie d'un comité lecture dans un collège où l'on organise le concours du meilleur lecteur, j'ai rédigé 10 questions, je l'ai mis pour le niveau 3ème (sachant que les classes inférieures peuvent faire le questionnaire également) et le livre plaît beaucoup.
    MME ELIANE REVERET
    reveretrobert@orange.fr

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour votre commentaire et vos compliments, Eliane ! En effet, j'écris comme je le sens, et sans doute que l'enfant qui continue à parler à travers moi s'adresse autant aux ados qu'à toutes celles et ceux qui ont aussi gardé en eux cette même part de rêve et d'imaginaire...
    A bientôt. Guilhem

    RépondreSupprimer
  3. franchement si vous pourriez faire plus qu'une trilogie ce serait excellent !!!!! g commencé a lire le premier je viens juste de le finir et g adoré alors vivement que le deuxième tome sorte!!!

    Cryophoénix vous souhaites une bonne journée ou soirée ...

    RépondreSupprimer

Laissez ici vos commentaires !