mardi 8 juin 2021

" Être" - Des mots sur les maux de soi et du monde

 
J'aurais aimé être plus fort pour le monde
Faire que la Terre tourne plus ronde
Faire que l'enfer et les ténèbres fondent
Que les blessures du ciel soient moins profondes
 
J'aurais aimé être plus fort pour les Hommes
Plus fort que ces diables qui les assomment
D'argent, de luxe, d'envies, de haine
Qui font pousser au coeur la pire gangrène
 
J'aurais aimé être plus fort pour mes amis
Rendre toujours plus solide l'union qui nous lie
Redonner courage, ranimer l'envie
Rester cette épaule qui vous soutient à vie
 
J'aurais aimé être plus fort pour ma famille
Me faire racine plutôt que brindille
Celle qui vous tient quand tout le reste s'écroule
Une main tendue au milieu de la houle
 
J'aurais aimé être plus fort pour mes amours
Ne pas avoir tant couru après de faux atours
Avoir su reconnaître au fond d'un regard
L'éclat divin de mes dernières amarres
 
J'aurais aimé être plus fort pour mon fils
Lui épargner mes failles et mes précipices
Etre ce grand roc sur lequel il s'appuie
Cette source vive qui jamais ne tarit
 
J'aurais aimé être plus fort pour moi-même
Chasser de mon miroir cette figure blême
Avoir foi en ce sang qui coule dans mes veines
En ce corps que les tourments ont mis à la peine
 
J'aurais aimé être un peu plus quelqu'un d'autre
Un peu plus normal, un peu plus des vôtres
Un homme qui s'aime, qui sème et récolte
Les fruits de la vie plutôt que de la révolte.
 
 
"Être", juin 2020

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez ici vos commentaires !

Le Grand Arbre

  Je suis allé parler au Grand Arbre.   Assis sur l’entrelac de ses puissantes racines semées de jeunes pousses, je me suis confié. Longueme...