jeudi 14 janvier 2021

L’ « éco-féerie » au secours de l’éco-anxiété

 

Tribune : "Je me souviens encore des vœux que j'avais formulés l'an dernier, le jour du réveillon, avec ces chiffres de 2020, d’un joli vert écolo : "Soyons tout vœu, tout flamme !". Je me souviens aussi de l'étrange sentiment de positivisme forcé avec lequel je l'avais écrit. Comme si je ne croyais pas moi-même à mes propres mots, collés à la manière de vieux chewing-gum sous mes godasses."

Cet article, que j'ai signé pour France Soir, se voulait d'abord une sorte de carte de vœux pour la nouvelle année. Des vœux forcément particuliers, vu l'année que nous venons de passer. 

C'était aussi une façon de parler de mon roman, Krog Macherok, de la défense de l'environnement distillée dans l'histoire, et du partenariat que j'ai conclu avec l'Institut Saint-Pierre pour offrir des exemplaires aux enfants admis dans cet hôpital pluridisciplinaire.

Pour lire l'article, merci de suivre ce lien vers la page de France Soir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez ici vos commentaires !

Le Grand Arbre

  Je suis allé parler au Grand Arbre.   Assis sur l’entrelac de ses puissantes racines semées de jeunes pousses, je me suis confié. Longueme...